[Test] Audible, des livres audio pour courir ?

Quand Audible.fr, filiale d’Amazon, m’a contacté pour me proposer d’écouter des livres quand je cours, ma curiosité a tout de suite été piquée. Après discussion avec quelques amis, la pratique n’est pas si originale et rare. Pas mal de gens écoutent des podcasts pendant leur footing, par exemple. Dans ces moments privilégiés, notre esprit est libre et donc assez disponible. J’avais déjà expérimenté un concept d’histoire en audio à travers le jeu Zombie Run ou Story Running de Runtastic. Ce n’est plus de la course à pied, c’est autre chose. Une vraie expérience. Bien sur, la pratique est moins répandue que l’écoute musicale, plus directement reliée au rythme cardiaque et aux sensations immédiates.

Le livre audio est assez répandu en Grande Bretagne, terre de tradition dans la qualité des feuilletons radiophoniques, via la BBC. Chez nous, on pourrait croire, quand on étudie un peu le marché, qu’il est surtout destiné aux non-voyants. Les français doivent penser qu’ils sont plus cultivés s’ils se coltinent des petits caractères sur des centaines de pages papiers. Mais qui a déjà assisté à une lecture publique, et pas forcément un spectacle à la Lucchini, sait que l’expérience est intéressante, pour peu que le lecteur soit talentueux. C’est précisément ce que je me dis quand je me décide enfin à accepter l’invitation d’Audible. Cela tombe bien, je suis dans une période où je n’ai plus envie d’écouter de musique. Chose qui m’arrive de temps en temps et qui me permet, par une période d’abstinence, de régénérer ma motivation.

Le choix d’un premier livre audio est évident. Fan de la trilogie originelle Millenium, du malheureux Stieg Larsson, cela fait pas mal de temps que je me dis qu’il faudrait prendre le temps de lire le 4ème volume qu’Anne Claire me dit avoir adoré. Le problème c’est que depuis que je ne prends plus les transports en commun et vu l’occupation de mon temps libre (course à pied, répétitions de musique, cours de langue, vie sociale …), je n’arrive plus à caler un temps pour lire des romans. Ce sera donc « Millenium 4 » par David Lagercrantz. Comme ça, je peux alterner entre la version audio et le livre papier.

Le site d’Audible est très pratique. La navigation et la recherche, dans le catalogue de plus de 200.000 références internationales, sont aisées. Comme j’aime beaucoup le lecteur/acteur qui lit la série Millenium, un clic sur son nom me permet de voir les autres ouvrages qu’il a enregistré, comme la série 1Q84 d’Haruki Murakami. Ah tiens …

Le site web

Le site web

Je n’ai plus qu’à installer l’application gratuite sur un de mes smartphones (iPhone ou Android pour moi) et c’est parti pour un petit test, sur un footing de récup’ post-course, sensé durer 40 mn.

Au bout d’1h15, je me dis qu’il faut quand même que je sorte de ma bulle et de cette histoire passionnante.

L'application

L’application

Inutile de dire combien j’ai apprécié l’expérience et compte bien la renouveler, au delà de ce pavé qui prend plus de 15 heures à écouter. D’ailleurs, j’écoute mon livre tous les matins dans la voiture. Vu l’actualité mouvementée, ça me repose des infos à la radio. J’ai aussi vu qu’il y avait des méthodes de langues. Je pourrais compléter mes cours de japonais, qui sait ? En tout cas, écouter un récit vivant sous endorphine a un effet des plus apaisant.

Le service propose un abonnement sur le modèle de France Loisirs (qui a d’ailleurs lancé la version française en 2005)  à 9,95 €/mois pour un livre mensuel, résiliable à tout moment. Vous pouvez toujours acheter le livre au prix unitaire.

Audible est conscient que l’expérience ne saurait être appréciée que si elle est tentée sans risque. Pour cela, ils offrent une période d’essai de 30 jours.

Je vous invite à aller y faire un tour. C’est par ici.

Runner-visuel

Audible et le running, cela semble être un nouveau positionnement très actif de leur part. J’en veux pour preuve une opération pour interviewer Bernard Thomasson, l’auteur de 42 km 195, disponible sur le site. Ou encore un partenariat avec les 10 km de l’Equipe ou encore les panneaux 4 par 3 dans le métro parisien.

3 Comments on “[Test] Audible, des livres audio pour courir ?

  1. Suite à la lecture de l’article et au fait que je me lasse d’écouter toujours la même musique en courant (j’en étais aux podcasts), j’ai sauté le pas avec le livre de Thomasson cité plus haut. J’ai bien aimé l’expérience et entendre parler d’un premier marathon quand l’idée vous trotte dans la tête est plutôt plaisante (jusqu’ici, ça me donne envie de faire celui de Paris à l’été… Mais c’est après seulement quelques kilomètres, peut-être changerais-je d’avis sur la fin de l’ouvrage). Merci pour ces articles bien rédigés et qui donnent envie (après Runtastic et les écouteurs Monster, c’est le troisième achat que je fait suite à un article sur Endomorfun) !

  2. Pingback: [Test/Musique] Écouteurs intra-auriculaires Bluetooth Sudio Vasa Blå | Endomorfun

  3. Pingback: [Test] TomTom Runner 2 CARDIO + MUSIC, un an après sa sortie (+ news sur Runner 3) | Endomorfun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Strava de J.G.