Test Apps : myFitnessPal – mon journal de nutrition

C’est via l’incontournable service en ligne Runtastic que je suis tombé sur myFitnessPal. Le service se prétendait « compteur de calories gratuit ». Je connaissais déjà des sites web qui donnaient accès à des bases de données alimentaires mais myFitnessPal adoptait tous les attraits d’un service communautaire moderne : un service simple à comprendre, un réseau social intégré et un écosystème permettant la communication avec d’autres composants de la tendance «Quantified self».

Pour ce qui est du principe, il est effectivement simple à comprendre. Un peu moins à utiliser au quotidien. Il suffit d’entrer ses repas pour avoir une somme non seulement des calories absorbées mais aussi de toutes les composantes de l’alimentation : macronutriments (glucides, lipides, protides), sels minéraux, vitamines …

Comme le savent probablement ceux qui ont déjà lu ce blog, j’ai perdu, il y a deux ans, 32 kg en suivant un régime hypo-calorique. Je reste persuadé que c’est le seul moyen de perdre du poids sans prendre de risque pour sa santé : manger de tout de façon équilibrée mais mettre son organisme en déficit de calories absorbées pendant les repas pour qu’il puise dans les réserves de graisse. Concrètement, par exemple, j’ai suivi des menus à 1600 kCal  par jour pour perdre du poids pendant 7 mois. On parle de kCal, kilo-calories, même si par abus de langage on trouve souvent Calories dans la littérature. Sachant qu’un homme sédentaire a besoin de 2000 kCal environ pour son fonctionnement et que j’ai largement dépassé, au bout d’un moment, la dose minimale de sport conseillé, on comprend aisément comment j’ai perdu en finalement peu de temps. Peut-être même trop à une certaine période. Ce qui fait que je n’ai pas du perdre que de la masse graisseuse mais aussi de la masse musculaire.

'Manger des pommes' n'a jamais voulu dire qu'un iPad était nourrissant mais il peut aider à vous nourrir plus sainement.

‘Manger des pommes’ n’a jamais voulu dire qu’un iPad était nourrissant mais il peut aider à vous nourrir plus sainement.

Aujourd’hui, je sais déjà combien de calories je dépense dans la journée, à la fois grâce à mon Pulse de Withings qui mesure l’activité quotidienne, et grâce à ma Garmin ou Runtastic pour le sport. Si je calcule les calories de mes repas, je peux voir si je mets celui-ci en déficit pour perdre du poids. Mais dans le cas d’un entrainement sportif, il est également important de surveiller que l’on ne soit pas trop en déficit. Et surveiller la répartition en macronutriment. Les sportifs ont, par exemple, tendance à abuser des glucides et à négliger les protéines.

Pas terrible la répartition de ce jour ... de Raclette pendant les vacances au ski.

Pas terrible la répartition de ce jour … de Raclette pendant les vacances au ski.

myFitnessPal, mon pote de fitness, devient donc mon journal d’alimentation. C’est aussi quelque chose que beaucoup de nutritionniste vous diront : écrire sur un carnet tout ce que l’on mange permet d’en prendre plus conscience et aide à la régulation. C’est la même chose pour l’entrainement sportif. Mais pour cela j’ai déjà Garmin Connect, Runtastic et même DailyMile.

En bon service connecté moderne, myFitnessPal est disponible sur le web mais aussi sur smartphone et tablette. La version iPad est de loin la plus belle. Mais avoir mon journal de nutrition toujours sur moi, devant mes ordinateurs ou dans la poche, est une aide précieuse. Vive le « cloud » !!! (déformation professionnelle).

On peut se douter qu’il n’est pas si simple d’entrer tout ce que l’on mange de façon assez précise pour que le calcul de calories soient un minimum réaliste. Il est important de comprendre qu’un simple réalisme suffit. Il est impossible de prétendre à une rigueur scientifique ou médicale et je prends souvent le parti de surévaluer les quantités plutôt que l’inverse. Cela évite les mauvaises surprises. D’autant que j’ai remarqué que Runtastic et Withings avaient tendance à surévaluer les calories dépensées dans l’autre sens. Encore une fois, dans ce genre d’outil grand public, il vaut mieux observer des courbes de progression et des tendances que des valeurs absolues.

Pour entrer son alimentation, myFitnessPal dispose d’une énorme base de données qu’il est également possible d’alimenter avec les produits que l’on a chez soi. Il suffit de lire les valeurs nutritionnelles sur les étiquettes et c’est encore une fois un très bon moyen de comprendre et prendre conscience de ce que l’on ingurgite. Les applications mobiles permettent aussi d’ajouter un aliment « industriel » par scan de son code barre. Bien pensé.

Recherche et saisie des aliments d'un repas avec accès aux plus utilisés et à une énorme base de données publique.

Recherche et saisie des aliments d’un repas avec accès aux plus utilisés
et à une énorme base de données publique.

Dans la pratique, on trouve souvent une correspondance acceptable pour toute sorte de produit. C’est plus délicat quand on cuisine soi-même. Mais l’application permet de saisir ses recettes. On a la somme des valeurs nutritives des ingrédients. On sait qu’en cas de cuisson, ces valeurs changent donc on aura un résultat approximatif.

C’est assez fastidieux au départ d’entrer tous ses repas, gouters et grignotages (et apéros, non mais !!!).  On peut aussi sauvegarder des repas types : mon petit déjeuner qui ne varie jamais beaucoup, mes commandes au restaurant japonais du coin … Je peux aussi tout simplement recopier le repas d’une date antérieure. On a donc 3 choix d’ajout d’un aliment : aliments seuls, plats et repas. On constate vite que l’on mange souvent la même chose et la gestion des aliments récents ou les plus utilisés, permet d’aller de plus en plus vite. Au bout de quelques semaines, cela devient un réflexe.

Bien sur les premiers « clients » de myFitnessPal (l’application est gratuite), sont ceux qui veulent perdre du poids. On doit donc entrer un certain nombre de données : sexe, taille, âge, poids, nomre d’exercice par semaine et niveau d’activité quotidienne parmi sédentaire, modérément actif, actif et très actif. J’ai choisi « sédentaire » vu que cela représente le profil adéquat à cause de mon travail de bureau. Toutes ces données vont permettre de calculer la consommation nominale de calories quotidiennes. En spécifiant un objectif de poids, perte ou gain par semaine et objectif final, l’application nous donne la valeur nette des calories à ne pas dépasser par jour. Bien sur, cette valeur ne compte pas le sport pour quelqu’un qui a prétendu être sédentaire.

Les repas du jour avec le total net des calories en haut de l'écran.

Les repas du jour avec le total net des calories en haut de l’écran.

Tout exercice va ajouter à la combustion de calorie et augmente donc d’autant le net calorique. Il suffit donc de saisir ses activités sportives pour mettre à jour la valeur de la journée. Mais, comme dit précédemment, j’ai déjà au moins deux système de « tracking » de mes exercices sportifs. Et par la magie des API (passerelle informatique permettant l’accès à un service en ligne par une autre application), il est possible de lier son compte Runtastic et son compte Withings à myFitnessPal. Ainsi, toute calorie consommée par mes entrainements est automatiquement envoyé à mon journal d’alimentation pour recalculer le solde calorique de ma journée.

Mon journal remonte également les évènments venant de Runtastic et Withings (Pulse et balance)

Mon journal remonte également les évènements venant de Runtastic et Withings (Pulse et balance connectée Smart Body Analyzer)

Pour ce qui est du Withings Pulse, il y a une petite subtilité. myFitnessPal étant basé sur une valeur théorique du besoin calorique pour une journée, il considère que le Pulse donne lui une valeur réelle de cette même activité. Au lieu de l’ajouter, myFitnessPal va compenser sa valeur théorique par la valeur du Pulse. La compensation peut se faire positivement (on a bougé plus que la théorie) ou négativement (on a bougé moins que la théorie). Il est possible d’empêcher la compensation négative. C’est le choix que j’ai fait. Pourquoi ? C’est assez compliqué.

Les calories venant de Runtastic sont ajoutées purement et simplement au solde théorique de myFitnessPal. Et c’est cette somme qui est compensée par le résultat du Pulse de Withings. Deux cas se présentent :

– J’ai couru avec le Pulse dans la poche. Il a pris en compte mon temps de course. La compensation va se faire correctement. Enfin si l’on exclut le fait que le Pulse surestime la consommation de calories par rapport à Runtastic. Mais ce n’est pas si grave.

– je n’ai pas le Pulse quand je cours ou je pratique une activité sportive qui n’est pas tracée par l’accéléromètre du Pulse. Un exemple récent : le snowboard ou le ski nordique version skating, activité pourtant très consommatrice de calorie. Runtastic envoie les calories. Mais Withings ne les voit pas. Comme j’ai passé du temps à glisser, mon activité de « mouvement » sur le Pulse est au mieux normale (10.000 pas dans la journée).

Dans le deuxième cas, si j’active la compensation négative, solde théorique + Runtastic va être assez haut et se faire artificiellement baissé par le Pulse. Je préfère garder la première valeur plus réaliste. Donc je n’autorise que des compensations positives, utile surtout quand je suis dans une situation normale de marche et course à pied. J’avais dit que c’était un peu compliqué.

Ajustement de la valeur théorique (+ exercices) par la valeur réelle du Pulse.

Ajustement de la valeur théorique (+ exercices) par la valeur réelle du Pulse.

Enfin des statistiques

Ce n’est pas tout d’entrer toutes ces données, mais comment les utiliser ? myFitnessPal donne accès à des tableaux et graphique récapitulatifs par jour et par semaine. Sur une journée, il est intéressant de regarder toutes les composantes nutritives. On peut aisément voir une tendance à négliger certains micro-nutriments comme les vitamines ou une possible sur-consommation de sel. Sur la semaine, on a un bilan calorique par rapport à l’objectif de net théorique. Il est intéressant de raisonner sur plusieurs jours, pour compenser des excès sur les repas suivants. Après tout, on ne consomme pas les calories absorbées dans la journée le jour même.

Il y a bien sur la courbe de progression du poids que l’on trouve déjà sur d’autres services. D’ailleurs, c’est ma balance connectée Withings (encore eux) qui fournit les mesures de masse totale et masse graisseuse. Aucune tricherie possible.

L’interaction entre myFitnessPal et Withings ne s’arrête pas là. Dans l’application « compagnon santé » (Health Mate) de Withings, sur le web ou smartphone, vous disposez d’un widget myFitnessPal sympa.

Le site Withings Health Mate permet, de voir à la fois l'activité, le sommeil et le poids, mais aussi l'alimentation gérée dans MyFitnessPal.

Le site Withings Health Mate permet, de voir à la fois l’activité, le sommeil et le poids, mais aussi l’alimentation gérée dans MyFitnessPal.

Sur le site web, toutes les données gérées sont visibles sous forme de courbe hebdomadaire, mensuelle ou trimestrielle. Sur ce même site, vous avez également accès à toute une communauté avec ses blogs et ses forumes.

 

Le graphe du net calorique de la semaine.

Le graphe du net calorique de la semaine.

 

Courbe de poids, de % de masse graisseuse ou autres, tout y est. (-1,2 kg en une semaine quand même .. malgré la raclette)

Courbe de poids, de % de masse graisseuse ou autres, tout y est. (-1,2 kg en une semaine quand même .. malgré la raclette)

 

Les « plus »

  • Application bien pensée sur iPhone et iPad
  • Base de données alimentaire conséquente
  • Possibilité de gérer ses propres aliments, recettes et repas
  • Le côté fastidieux de la saisie des repas s’estompe vite avec le temps
  • L’intégration avec les trackers d’activité Withings, Fitbit, Runkeeper, Runtastic, Jawbone, Wahoo etc. (liste ici : http://www.myfitnesspal.com/fr/apps)

 

La liste des applications partenaires est conséquente.

La liste des applications partenaires est conséquente.

Les « moins »

  • Le système de compensation de l’activité peut induire en erreur.
  • Le calcul des calories dans le cas des recettes est la somme des valeurs des ingrédients (calcul faux dans le cas de cuisson)
  • Il reste délicat d’estimer les quantités en masse ou volume des ingrédients dans le cas de repas dont on ne maitrise pas la préparation, au restaurant par exemple. Il faut savoir faire des approximations. Cela peut aider de savoir qu’on mange rarement plus des 130g de viande, poissons, poulet ou qu’un pot de yahourt contient 125g, une cuillère à café 0,5 cl de liquide et 3g de farine, une cuillère à soupe 3 fois plus qu’un CàS … C’est une habitude à prendre. 7 mois de régime à tout peser m’ont bien aidé.
  • Vos proches vont vous prendre pour un fou. Mais ils ne comprennent déjà pas pourquoi vous courez autant.
  • Le journal ne permet de noter sa consommation d’eau qu’en nombre de verres. Il aurait mieux valu en volume. Il me manque vraiment le contrôle de l’hydratation journalière dans ma panoplie de runner-ultra-quantified-self.

35 Comments on “Test Apps : myFitnessPal – mon journal de nutrition

  1. Pingback: Marathon de Paris 2014 – Préparation – Episode Zéro | Endomorfun

  2. Je l’utilise aussi cette appli, ça a rendu jalouse ma femme qui galérait avec son appli de Weight Watchers…

    Ca a l »air pas mal ta balance aussi

    • La balance c’est plus un caprice de geeks. Mais celle que j’avais avant (pas connecté mais avec impédancemètre) n’était pas très fiable. Je pouvais avoir 2kg de différence en fonction de l’endroit ou je l’a posais.

  3. Je viens de voir que cette appli était compatible avec l’api endomondo, je vais tester ça,
    J’utilisais avant fatsecret, pour sa base d’aliments énorme, mais c’était chiant de mettre la conso en manuel
    merci JG

  4. Pingback: Ma prépa Marathon de Paris 2014 – Ep.1 : Ben alors, on te voit plus aux entrainements !!! | Endomorfun

  5. Bonjour,

    Je recherchais des commentaires sur cette appli que je viens de découvrir, et je suis tombée sur votre excellent article. Merci beaucoup.
    J’utilise cette appli depuis quelques jours seulement. Elle demande certes un peu de temps, mais finalement moins que si je notais tout ce que je mange dans un carnet en recherchant l’équivalence en calories !
    J’ai bien en tête que l’équivalence en quantité, donc en calories, est approximative et tout comme vous, j’ai tendance à surévaluer les quantités.
    Je pense (j’espère!) avoir trouvé, grace à cette appli, le soutien et la motivation pour perdre enfin ces quelques kilos qui se sont ajoutés sans crier garde ces dernières années, avec l’âge et le manque d’activités physiques…
    J’utilise aussi l’appli MapMyWalk, puisque je m’oblige à marcher au-moins 30 min tous les jours. Je pratique aussi la marche nordique, à raison d’une ou deux fois par semaine. J’apprécie le fait que ces activités « sportives » me permettent d’augmenter mon quota de calories quotidiennes. Néanmoins vous indiquez :
    « Le système de compensation de l’activité peut induire en erreur. »
    Que voulez vous dire exactement ? Si 1/2 h de marche allure modérée me fait gagner 150 kcal env, je considère que je peux augmenter (un peu) mes 1200 kcal/jour, c’est plutôt motivant.

    Merci de votre réponse, et encore bravo pour votre blog.

    Nathalie

    • Bonjour à vous.

      Et merci pour le compliment.
      Au sujet de ma remarque sur la compensation, je ne parlais que de l’utilisation du Withings Pulse conjointement avec un autre système de collecte d’exercice comme Runtastic. Ce système peut faire que, selon le paramètrage, un exercice peut être soit compté deux fois ou pas compté du tout. C’est un peu technique mais en ne regardant que le solde venant de myFitnessPal, au pire on mange moins que ce que l’on pourrait. On n’a pas de mauvaise surprise. Pas d’inquiètude. J’utilise myFitnessPal comme vous.
      Je pratique la méthode du solde de calorie depuis début janvier avec un objectif de -0,5kg/semaine. Résultat : -5,5 kg. Donc ça marche et c’est logique. Je fais juste gaffe aussi à l’équilibre entre macro-nutriment et à ne pas oublier les micro nutriments (vitamines, sels minéraux …). Bref, je mange surtout équilibré et je compense même des excès éventuels pour avoir un solde positif sur une semaine.
      Si vous avez lu autre chose sur ce site, vous devez savoir qu’il y a deux ans j’ai réappris à manger en suivant le régime de Jean-Michel Cohen pendant 7 mois pour perdre 32 kg (presque trop vite, j’ai du me remuscler derrière). Là je suis encore les bons conseils que je n’ai jamais quitté mais je ne suis pas dans une vraie dynamique de régime comme à l’époque. Je perds du poids essentiellement pour mes « performances » sportives.

      • Merci pour votre réponse!

        Je vous félicite pour votre perte de poids, je suis vraiment épatée ! Avez-vous été suivi par un diététicien durant ce régime de 7 mois ?
        Je connais une personne qui, comme vous, a perdu beaucoup de poids en peu de temps et depuis pratique la course à pieds quotidiennement. Il est même devenu complètement addict!

        Concernant mon (petit) régime, je continue à utiliser l’appli, elle me convient parfaitement. J’en suis à – 1,7 kg en 2 semaines 1/2.
        Mais contrairement à vous je n’équilibre pas sur la semaine entière, je me permets une journée « sans compter », en général le samedi ou le dimanche. Je ne fais pas exploser le compteur non plus, disons que je dois tourner autour de 2 000 cal au lieu de 1 200. Qu’en pensez-vous ? Mon but est d’atteindre – 5 kgs d’ici mi juin.

        Merci encore, et bonne continuation dans vos performances sportives !

        Nathalie

        • Pas de diététicien. Juste mon médecin traitant pour un suivi de santé général. Après, j’ai suivi un programme sur internet et pu poser des questions à des nutritionnistes. Et j’ai été plus que disciplinés. Le sport c’est venu en même temps. Avec le recul, même si on est toujours content de perdre beaucoup rapidement, c’est à éviter. En fin de régime, certaines personnes me croyaient malade. Je perdais probablement autant de muscle que de gras. Je pèse le même poids aujourd’hui qu’à la fin des 7 mois et personne ne fait la remarque. Aujourd’hui je fais bien gaffe à ne pas perdre plus de 500g par semaine. Après je ne saurais donner des conseils aux autres gens. Pour info, il y a des années (plus de 15), j’ai fais par deux fois des régimes hypocaloriques suivis par un diététicien. Et j’ai, comme on dit, « surtout maigri du portefeuille ». Genre les consultations à 70 euros non remboursées pour simplement analyser un carnet d’alimentation, me peser et donner une liste de légumes à manger à volonté, pas pour moi merci. J’ai perdu du poids mais à quel prix ? Un généraliste pour le contrôle, des bilans sanguins réguliers et surtout de la discipline, ça me va mieux. Par contre, je me rappelle que les filles qui suivaient le programme Cohen en même temps que moi et qui étaient à 1200 kCal/jour était celle qui voulait perdre le plus vite. C’est violent 1200 (moi j’étais à 1600, mais les hommes ont un métabolisme différent et avantagé pour perdre du poids). 2000 kCal c’est pas un énorme excès, même pour une femme (ça correspond au besoin normal d’une homme sédentaire). Moi quand je me lâche les 2000 kCal c’est dans un seul repas 🙂 Je viens du sud-ouest en même temps.

          • merci pour les commentaires, et pour la dernière remarque sur le sud-ouest… je comprends parfaitement, j’y étais en vacances l’été dernier et on a trèèès bien mangé !
            Cela dit, je vis en Alsace… avec un mari alsacien 😉 !

            Pour l’instant je me tiens à 1200 cal, et d’ici 1 mois ou 2 je monterai un peu.

            J’ai vu que vous étiez blessé… j’espère que vous serez vite sur pieds pour pouvoir courir à nouveau.
            Moi je pratique la marche nordique et je me force à marcher 30min chaque jour (car je suis très sédentaire, du fait du mon travail sur écran).

            Bonne continuation !
            Nathalie

  6. hello, je viens de faire le test fitbit flex et withings pulse!!!!!!
    mon avis ??? !!!
    A la base, je prefere avoir le tracker en bracelet (flex) plutot qu’a la cienture (pulse), j’ai peur de le perdre!!!!.
    je ne suis pas un expert de la perte de poids et je ne sais pas lequel et le plus adapté mais je trouve l’appli withings tres peu conviviale!!!! pourquoi est ce impossible de rentrer les calories absorbées directement sur le compagnons santé????? je crois comprendre que je dois synchroniser deux applis, avec myfitnesspal (c bof). bref sur point là, le flex est plus convivial et il prends reelement en compte les calories depensées. (pas d’erreurs possibles).
    le withings et par contre plus inter-actif. on peut plus facilment controler les progressions de pas calories, distances, courses, denivelé, tout au cours de la journée directement sur le pulse.
    (autre avantage il se synchronise avec l’iphone 4). il posede egalement un lecteur de rythme cardiaque qui ne fonctionne qu’une fois sur 5.
    le flex lui est etanche. il vous annonce votre progression par cinq LED representant chacune 20% de votre quota d’activité journaliere. c moins cool que le withings!! par contre il fait reveil (par vibration). je l’ai echanger a 12 jours car il ne fonctionner plus!!!! (essai de 12 jours) refroidis par cette panne, j’ai tenter de changer avec le withins. mon bilan se trouve ecrit dans ces qq lignes.
    je vais peut etre changer et revenir au flex a moin vous m’expliquier comment saisir plus simplement les calories absorbées!!
    bonne journée
    Laurent

    • Bonjour,
      Je ne connais pas directement les différences entre le Flex de Fitbit et le Pulse mais je savais que Fitbit gérait directement les aliments vus que j’a un collègue qui gère tout avec et qui en est aussi content que moi du Pulse. Mais effectivement, j’utilisais myFitnessPal même avant d’avoir le Pulse. Parce que ça prend aussi les données de Runtastic et MapMyFitness (alimenté par ma montre GPS/Cardio TomTom). J’ai tout un système compliqué d’applications qui se synchronisent entre elles. J’ai écrit un article avec un beau schéma sur cette surenchère : http://endomorfun.fr/2014/02/quantified-self-le-retour/
      Avoir plusieurs applications ne me gène pas vraiment. On est dans un monde d’interconnection et j’aime bien les applications indépendantes d’une marque de matériel ou très ouvertes sur l’extérieur.
      Il est clair que le compagnon santé de Withings st une application orienté consultation de résultats. aucune saisie manuelle n’est prévue.
      Quand à savoir si tel ou tel gadget fait perdre ou pas du poids, je pense, comme je le dis un peu partout, que leur utilité est uniquement la prise de conscience en mode ludique ou sous forme de challenge personnel. Peu importe le gadget en fait, du moment qu’on le suit. Mon Pulse est toujours dans ma poche. Les rares fois où je l’oublie, je suis presque en manque. Affectueusement, c’est mon bidule. Il a le design qui va bien pour être un bidule. Mais je me vois mal faire ça toute ma vie. De toute façon, les constructeurs redoublent d’inventivité pour la santé connectée. Il parait qu’il y a des t-shirts qui analysent notre cardio, notre transpiration et notre posture maintenant.
      Par contre, le cardio marche très bien sur mon Pulse. Mais c’est mon deuxième. Le premier a eu un problème d’écran tactile au bout de deux semaines. Ils me l’ont changé.

  7. bonjours dans l’onglet objectif puis consommation nette de calorie il faut mettre combien? svp

    • En objectif de perte hebdomadaire, j’ai mis 0,5 kg mais c’est un choix. Ceci dit c’est plus que raisonnable sachant qu’une perte rapide signifie perte de muscle plus que de graisse. Le net de calorie se met à jour en fonction de ce choix, du niveau d’activité (sédentaire pour moi) et du poids actuel.

  8. Pingback: Test de la Garmin Fenix 2 pour le running, le trail, la natation et le vélo (mise à jour 3.90) | Endomorfun

  9. j ai commencé myfinespal le 29 juillet 2014 et j ai perdue 7.5 kg . je trouve que c est peu en 4 mois . je fais au minimum 11000 pas par jour , mes calories étaient de 1480 par jour et l appli m a augmenté a 1600 . dois je mettre que je suis modérement active ou active ? suis je obligé de mangé mes 1600 cal ou je peux me mettre a 1200 cal pour perdre plus vite ? merci

    • N’étant pas nutritionniste ou médecin, je me garderais bien d’un conseil en la matière. Mais passer à 1200 sans avis professionnel me semble risqué. Quand j’étais au régime, j’étais à 1600 quand les femmes qui suivaient le même programme que moi étaient à 1200 kCal/jour. Et je perdais quand même plus vite (j’avais aussi plus à perdre que la plupart des filles). Mais je perdais trop vite (1,2 kg /semaine en moyenne) et pas que du gras, de la masse musculaire aussi. Effet secondaire indésirable d’une perte de poids trop rapide. J’ai arrêté de vouloir perdre trop vite. 500g par semaine c’est un bon maximum qui me va bien et qui va surtout bien avec ma pratique sportive (plus de 9h de sport par semaine). 7,5 kg en 4 mois c’est pas mal du tout, bravo. Pourquoi vouloir aller trop vite ? Aller vite c’est prendre des risques pour la santé et s’assurer de faire du yoyo quand on arrête. Perdre lentement sur le long terme est plus durable. Je n’ai jamais repris les 32 kg que j’ai perdu (enfin si, j’en ai repris …2 🙂 ). Et en me limitant à 2000 kCal/jour hors régime et à revenir à 1500/jour quand je veux retrouver un poids de forme avant une compétition, je ne me prive de rien (ce que me donnait MyFitnessPal pour -500g/semaine). Même pas d’un verre de vin. Et je ne crois pas qu’il existe une « stabilisation » pour les gens comme moi. Dés que j’arrête le sport et que je relâche ma discipline alimentaire, je prends 4 kg en moins de 2 semaines. Si j’avais fait un régime trop privatif et donc frustrant, j’aurais probablement fait du yoyo dés que j’ai arrêté. Là, je n’ai fait qu’apprendre à gérer mon alimentation sur la semaine. Je compense tous les excès ponctuels. Je viens du sud-ouest, je n’ai pas envie de manger des trucs de régime. Après, quand on fait des régimes longs, l’organisme s’adapte et consomme moins, donc des fois on stagne. A votre niveau de perte de poids, je le répète, un avis médical s’impose si vous voulez continuer ou accélérer.

  10. Pingback: [Test] Suunto Ambit 3 Peak : j’abandonne la Fenix 2 ou pas ? | Endomorfun

  11. Pingback: Rome 2015, mon premier marathon : la prépa | Endomorfun

  12. Salut,j’ai aussi cette application et je la trouve pas mal du tout. Petit problème cependant,je n’arrive pas à ajouter le nombre de calories brûlées grâce à mes exercices… Tu pourrais m’indiquer comment on fait s’il te plait ? :/

    • Alors déjà moi ça se fait tout seul parce que j’ai lié mon compte Strava et mon compte Runtastic. Je pense que tu peux ajouter manuellement un exercice. Sur iPhone, quand tu cliques sur le bouton +, tu choisis l’icone jaune « exercices », tu choisis s’il s’agit de cardio ou de muscu, tu choisis un exercice qui ressemble au tien. tu peux modifier les calories à la main plus tard je crois.

  13. Bonjour et merci pour votre article. Je ne comprends pas bien comment fonctionnent les objectifs. Après avoir entré toutes les données demandées, il semblerait qu’en consommant les 1200 calories autorisées, je ne ne perde qu’un malheureux petit kilo en cinq semaines alors que j’avais indiqué que je souhaitais perdre 1 kg par semaine. Où est l’ erreur ?
    Merci et bravo pour votre perte de poids !

    • J’ai revu mes objectifs il y a peu (oui j’abandonne l’appli une fois mes échéances passées, je me lâche niveau bouffe et donc après, je dois recommencer à faire gaffe). Et je n’ai pas compris non plus la corrélation entre mon objectif et l’estimation de perte de poids qu’il donne à la fin : -500g/semaine me donnait 0,8kg perdu au bout d’un mois … pas compris. Pour moi c’est un bug. Peu importe. Par contre, 1200 Calories, c’est la limite basse (et encore pour une femme, pour une homme c’est dangereux) avant d’être mauvais pour la santé. Je demanderais l’avis d’un médecin avant de respecter cet objectif. Et encore une fois, je ne suis pas médecin mais 1kg par semaine c’est beaucoup trop. L’organisme va puiser dans le muscle, pas que dans la graisse. J’ai fait ça pendant 7 mois, je perdais 1,2 kg/semaine et à la fin, j’ai du me remuscler. Pourtant je faisais du sport 3 à 4 fois par semaine.

  14. Pingback: [Test] Garmin Forerunner 225 : le cardio au poignet | Endomorfun

  15. Bonjour,

    J’utilise justement cette appli depuis peu et je suis séduite. Bien plus simple à utiliser que noom coach de part la langue utilisée ( le français).
    Mais je souhaite connecter mon podometre et quand j’ajoute l’appareil et je clique sur CONNECTER ça ne me donne rien. Mon podo c’est PACER.
    Pouvez-vous m’aider svp?

    • Je suppose que vous partez de l’appli mobile (sur iOS pour moi) et que vous faites « Appli et dispositifs » => PACER PODOMETER => Connecter. C’est ça ? N’ayant pas votre appli, je ne saurais dire pourquoi ça ne marche pas mais je pense que le support myFitnessPal doit savoir répondre. J’ai fait la même chose avec Strava et ça marche bien.

  16. Bonjour,

    Je ne comprends pas pourquoi les calories dépensées grâce à mes pas (avec pulse one)ne se déduisent pas de myfitnesspal
    Merci de votre réponse
    Isabelle

  17. Bonjour,
    J’ai installé cette appli seulement hier sur mon téléphone. J’utilise Endomondo depuis longtemps pour mes activités physique. J’ai vu que l’on pouvait las lier. Ce que j’ai fait. Mais je n’ai pas l’impression que cela ait pris en compte les infos d’Endomondo sur MyFitnessPal. Cela veut-il dire que ça fonctionnera lors de ma prochaine activités avec Endomondo ? Je vais tester ce midi pour voir si tel est le cas. Vu que je l’ai installé qu’hier soir celle-ci et donc après mes activités du jour avec Endomondo….
    Je ne sais pas si je suis claire. En tout cas merci pour cet article.

    • En général avec les applis/services en ligne, la synchro se fait au moment ou vous sauvegardez votre activité. Donc surveiller la prochaine oui.

  18. J’ai un problème depuis trois jours m’ont appli fitness pal ne se synchronise pas avec mon UP. Les pas apparaissent mais les repas n’apparaissent pas sur mon UP. Merci

  19. Pingback: [Test] TomTom Runner 2 CARDIO + MUSIC, un an après sa sortie | Endomorfun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Strava de J.G.