[Actu] Enfin du nouveau chez Suunto, l’Ambit 3 Verticale

Face à la déferlante d’innovations chez Garmin, les aficionados de la marque finlandaise Suunto se sentent peut-être un peu en reste. Quand va-t-on avoir la réponse de la marque réputée pour sa fiabilité ? Et surtout la grande question du runner de base : quand va-t-on enfin avoir des alarmes par vibreur ?

On a déjà vu cet été un nouveau modèle, la Traverse dédiée à la randonnée, enfin équipée du fameux vibreur. Mais aucune annonce dans la gamme dite « connectée » et surtout plus orientée sport d’endurance des Ambit. Plusieurs mois après la sortie de la finalement très réussie fēnix3 chez Garmin, une Ambit 4 au top de l’innovation se fait cruellement attendre.

Aujourd’hui, un pas est franchi avec l’annonce de cette Ambit (toujours) 3 Verticale. La dénomination est claire, ce modèle va être celui des accrocs du D+, cycliste, trail runner, randonneur … Elle propose ainsi des écrans spécifiques. Le premier est pour le suivi du dénivelé  engloutie sur la semaine sur le même mode que le compteur d’activité. Plus intéressant, un autre écran permet le suivi d’un parcours sous la forme de son profil d’altitude. Etant totalement accroc au suivi d’altitude pendant mes trails, via les écrans disponibles sur l’Ambit 3 Peak, il me tarde de voir ce que la Verticale peut m’apporter en terme de lisibilité. D’autant que la mesure de l’altitude proprement dite semble toujours être fait via la technologie FusedAlti, combinant données GPS et barométriques pour éviter les erreurs. Du coup, j’avoue avoir du mal à voir pourquoi les fonctions proposées ne sont pas disponibles sur tous les modèles Peak par simple mise à jour. D’autant que parmi les fonctions annoncées, certains sont des applications à télécharger sur le store habituel : calcul en temps réel de la pente (j’ai déjà) et affichage du dénivelé restant sur le parcours.

Vos stats hebdomadaire de D+

Vos stats hebdomadaire de D+

L’annonce parle également de programmation d’entrainements sur l’application Movescount Mobile App prenant en compte des objectifs de dénivelé et utilisant des alarmes … par vibration. ENFIN !!!

Si l’altimètre barométrique rapproche ce modèle de la Peak, son autonomie est plutôt celle de la Sport ou la Run : avec pour les 3 modes habituels 10h en standard, 15h en moyen et 100h en dégradé contre le double pour la Peak. Le poids est d’ailleurs plus faible que pour tous les autres modèles (74g). Et elle est livrée avec un bracelet Silicone comme les Run, Sport et Peak Sapphire. Personnellement, j’ai mis un bracelet silicone de Sapphire sur ma Peak Black standard, ça change la vie (dans les 30 euros sur le site Suunto). J’apprécie donc que cela devienne le standard de la marque.

Au final, on a l’impression qu’on a là les prémices d’une Ambit 4 Sport (elle est multisport) et que ce n’est qu’un premier pas. Le traileur montagnard intéressé par le modèle Sport se doit de jeter un coup d’oeil à ce modèle. Personnellement, je vais attendre de voir ce que donnera le prochain modèle « Peak ». Mais ces quelques innovations sont plutôt rassurantes sur le fait que Suunto ne regarde pas la course à la fonctionnalités menée par son principal concurrent de loin.

Un de mes contacts Facebook disait que Suunto c’était du rustique mais fiable quand Garmin était plus dans le clinquant (il a du dire Bling-bling). Précisément, au milieu d’un trail long, je préfère toujours la fiabilité à un ordinateur bourré de fonctions. Par contre, les entrainements fractionnés chez Suunto (voir mon tuto) ne sont toujours pas au niveau. Si le vibreur devient standard, le reste ne sera que des mises à jour logiciel. Espérons qu’ils en prennent conscience.

Suunto promet aussi que la Verticale supportera, à l’instar des haut de gamme Garmin, le système russe GLONASS en plus du GPS. Ceci fera l’objet d’une future mise à jour logicielle. Là encore, vu l’impact sur l’autonomie (nous avons uen mauvaise expérience d’Anne-Claire sur les Templiers avec une Garmin 920XT), l’ultra-traileur va s’en passer.

Cette Ambit 3 Verticale est au prix public de 420 € seule et 470 € avec la ceinture cardio Smart Sensor. Elle est disponible en 4 coloris : noire à bracelet blanc, noire, citron vert (lime) et bleu.

Vous pouvez la trouver chez i-run.fr (lien affilié).

SS021843000-Ambit3-Vertical-White-Front-View-Asc-dst-dur-Imperial-NEGATIVE

A noter qu’est également annoncée la future compatibilité de toutes les Ambit 3 avec le capteur de puissance Stryd (voir le site de la marque) pour mesurer ladite puissance sur un modèle analogue à ce que font les cyclistes, mais via une ceinture qui ressemble à celle de votre cardio-fréquencemètre. Les anglophones pourront en savoir plus en lisant le blog Suunto.

12 Comments on “[Actu] Enfin du nouveau chez Suunto, l’Ambit 3 Verticale

  1. Pour savoir où on en est sur le D+ du parcours, il faut évidemment que le-dit parcours soit au préalable chargé en itinéraire, sinon, je ne crois pas que la montre va le deviner. Si tu dis qu’on peut déjà le faire via une App (que je n’ai pas trouvé d’ailleurs), je ne vois pas l’intérêt pour le coup. A mon avis, si ce n’est pas inclus dans une MAJ, c’est façon de vendre un modèle de plus à ceux qui pensent que l’Ambit 3 est déjà dépassée et qui ne veulent pas attendre la 4. Perso, mon Ambit 3 Peak fera encore grandement l’affaire cette année, au moins!

    • Non je n’ai pas dit ça. Suunto dit qu’il faudra une app à télécharger pour le dénivelé restant sur le parcours, sous entendant que ce serait réservé à cette Verticale (donc pas encore sortie). Par contre, il existe déjà une app pour calculer la pente.
      Comme le hardware me semble exactement le même, je ne vois pas ce qui empêche, à part le marketing, de faire le suivi du profil d’altitude sur une Peak moyennant mise à jour. C’est un peu comme le Multisport absent sur la Run qui a exactement le même hardware que la Sport.
      Bien sur que cela suppose qu’on ait téléchargé le parcours et que l’on soit probablement dans un mode navigation. Mais justement, la navigation chez Suunto, c’est déjà dans tous les modèles pour les coordonnées 2D GPS, rien n’empêche de traiter le dénivelé présent dans les parcours.
      Bien sur que cette Verticale n’est pas faite pour remplacer la Peak. Pour moi, c’est une annonce pour éviter de disparaitre du radar face à la déferlante des sorties Garmin. Et la seule nouvelle intéressante, pour ceux qui aimeraient bien utiliser leur Suunto pour les entrainements fractionnés aussi facilement qu’avec une Garmin, c’est que les derniers modèles ont toutes un vibreur.

  2. Bonsoir
    La sortie de la ambit 4 est prévue quand?
    Merci

  3. Bonjour,
    Le vibreur de la verticale peut il être couplé avec le cardio afin d’être alerté si on dépasse un certain rythme cardiaque ?

    • Je n’ai pas la réponse n’ayant pas eu (encore) l’occasion de la tester. Mais à priori, si c’est un vibreur sur alerte, ça doit être pour toutes les alertes.

      • Merci pour la réponse. Je vais donc attendre d’avoir une réponse de Suunto sur ce sujet. Je précise que je vis en Polynésie et que je dois commander ma montre sans pouvoir avoir une prise en main préalable.

        • Si vous avez quelques jours, je pose la question directement à quelqu’un de chez Suunto. Sinon essayez de trouver les « Lapins runners » sur Twitter ou Facebook et posez la question de ma part à Emir qui est en train de la tester.

          • Bonjour.
            J’ai contacté Suunto et leur réponse n’est pas claire : «Normalement, ça doit fonctionner». Si vous avez d’autres infos, je reste preneur.
            Merci

  4. bonjour, est- ce qu’on pourra avoir la vitesse verticale en m/s … je fais du parapente, trail et vtt !
    Merci.

  5. Ambit vertical fonctionne par alerte vibration pour toutes applis mais il faut couper dans les paramètres toutes sonnerie. Je n’ai pas vu d’appli avec les deux fonctions simultanées (sonnerie et vibration)

  6. J’ai acheté la Suunto Ambit 3 Vertical, en remplacement de ma « vielle » Ambit (version1) dont j’étais très content.
    Après un mois d’utilisation en trail et route, je suis très déçu par la précision de l’antenne GPS intégrée à la lunette: pertes de signal par temps couvert et/ou en sous bois, offset sur la trace enregistrée, erreur sur la vitesse moyenne… Cette faiblesse la rend quasi inutisable pour la navigation en sous bois avec trace pré-enregistrée. Moi qui croyait à un upgrade par rapport à la v1… c’est un peu léger pour une montre dédiée au trail.
    Le service client m’a précisé que l’antenne intégrée à la lunette de la Verticale est effectivement moins précise que d’autres modèle avec antenne « extérieure » (Ambit v1 ou Ambit3 Peak entre autres).
    Un ticket est en cours chez Suunto car je souhaite changer de modèle. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Strava de J.G.