Je débute un plan d’entrainement avec Runtastic

Quand on perd 30 kg en quelques mois, on devient vite une sorte de modèle malgré soi. Une sorte de héros moderne. Y compris pour ceux qui n’ont qu’un léger surpoids et qui ont du mal à comprendre comment un obèse (modéré) peut devenir plus svelte qu’eux. J’ai du raconter mon régime et ma nouvelle pratique sportive des dizaines de fois. Viennent ensuite ceux qui se disent qu’ils vont se motiver pour suivre l’exemple, en utilisant les mêmes outils qui deviennent presque « magiques ». Après le héros, on devient le gourou.

Soit. Tout ceci prête à rire. Les gens ne se rendent pas compte que l’outil principal de ma « rédemption » s’appelle la motivation. Un outil purement mental. Quand on sent qu’on a un pied dans la tombe à cause de son hygiène de vie déplorable, on n’est pas tout à fait dans le même état d’esprit que quelqu’un qui veut assurer en maillot de bain sur la plage.

Il reste que concernant la partie visible, la partie régime alimentaire étant moins visible, les gens pensent que ma nouvelle passion pour la course à pied depuis 1 an et demi est LE modèle à suivre. C’est un peu la raison de ce blog d’ailleurs : remettre les choses à leur place et raconter mon expérience plutôt que de me faire passer pour un gourou du fitness.

Et nous arrivons à « il y a une appli pour ça », ce slogan bien connu des accrocs à l’appareil phare de la marque à la pomme. Et pour moi, cette application s’appelle Runtastic, comme vous devez déjà le savoir si vous ne débarquez pas sur ce blog.

L’éco-système Runtastic ne se limite pas à des applications GPS/Cardio et un réseau social. Vous avez toutes sortes de services payants associés. Parmi eux, les plans d’entrainement.

Quand j’ai « débarqué » dans la course à pied, avec mes 104 kg pour 1m76 et mon paquet de clopes quotidien, je ne connaissais rien au monde merveilleux des plans d’entrainement. Je devais faire du sport dans le cadre de mon régime. Je n’avais aucune intention d’en faire une pratique. Je n’ai donc pas eu la curiosité de lire des magazines ou des blogs. Je suis tombé sur les plans d’entrainement de Runtastic presque par hasard. Et pour quelqu’un qui n’arrive pas à courir plus de 20 mn sans avoir l’impression de mourir, lire une promesse comme « Courir 50 minutes après 10 semaines d’entrainement » tient de la révélation divine. On est très sensible au marketing quand on est désespéré. C’est relativement cher : dans les 14 euros par plan pour un membre Gold, 19 sinon. Même si les prix ont baissé – 4,49 euros pour les Gold, 9,99 sinon, cela reste cher. Il y a bien sur des moyens moins onéreux. J’y reviendrai.

Je décide donc de suivre scrupuleusement ce plan, mis au point par l’ancien champion olympique Dierter Baumann. 3 séances par semaine sans jamais y déroger sauf contrainte exceptionnelle.  Ce plan n’a rien de magique. Tous les plans pour débutant se ressemblent. Mais vous avez l’avantage de ne rien avoir à faire d’autre que choisir votre séance et écouter le coaching vocal de Runtastic. Je ne le conseille jamais comme s’il était LA solution. J’en parle comme une simple expérience personnelle. Mais il faut croire que je convainc malgré moi vu le nombre de gens qui achète ce plan dans la foulée de notre conversation sur mes débuts en running. Par la suite, ayant réussi à boucler avec succès ce plan, j’en suis deux autres, orientés amélioration de performances, qui me font plonger un peu plus dans la pratique du running qui a changé ma vie, ni plus, ni moins.

Passons aux tests.

Courir 50 minutes après 10 semaines

A l’achat, il est demandé une date de démarrage fixe, obligatoirement un lundi. Ils auraient pu être plus souples. Le fait est que la plupart des plans sont établis sur une semaine type : travail spécifique et footing la semaine et sortie longue le dimanche. Donc forcer un démarrage un lundi est un standard.

Sur le calendrier, on distingue toutes les séances.

Planning du plan d'entrainement.

Planning du plan d’entrainement.

En cliquant sur l’une d’elle, on affiche sa description.

La première séance de fractionné du premier entrainement de ma vie.

La première séance de fractionné du premier entrainement de ma vie.

Point de contrôle de la vitesse ou de la fréquence cardiaque ici. On doit réguler son allure aux sensations. Notez au passage que, pour un débutant total, cette session de fractionné est particulièrement facile : 10 intervalles où l’on alterne 1 minute de course/1 minute de marche. 10 semaines c’est long mais quand on ne sait pas du tout courir sans s’essouffler et sans point de côté, les maitres mots sont REGULARITÉ (3 fois par semaine) et PROGRESSIVITÉ. J’insiste sur ces points. D’abord le premier parce que certains de mes amis n’ont pas compris que ça ne marche pas en suivant ce plan au gré de leur disponibilité et donc souvent 1 à 2 séances hebdomadaires au lieu de 3. Non ce plan n’est pas magique. Le but n’est pas d’arriver à boucler toutes les séances mais de les faire selon le timing proposé. Quand au deuxième point, il est évident. Et ce plan est très bien fait sur le sujet. Si on a l’impression de beaucoup marcher au début, c’est normal.

Le plan comporte deux types de sessions. Les « intervalles », ce que l’on appelle le fractionné dans les magazines, et les sessions « Facile » (ou « Course ») qui sont un début de notion de sortie longue. C’est dans ces dernières que vous allez mesurer vos progrès en endurance. Il y en a deux dans le plan : une de 30 minutes au bout de 6 semaines et la finale de 50 minutes, l’objectif du plan.

Pour la pratique, le plan est, bien entendu, accessible sur votre iPhone ou Windows Phone. A l’heure où j’écris, la version Android ne gére pas les entrainements fractionnés donc ne propose pas ces plans.

Sur l’iPhone, on clique depuis l’écran d’accueil sur le bouton « Entrainement standard » (fig.1) pour accéder au choix du type d’entrainement (fig.2).

Accueil Runtastic version iOS

fig.1 – Accueil Runtastic version iOS

 

fig.2 - Choix du type de session

fig.2 – Choix du type de session

Le plan se présente simplement comme une grille des séances (fig.3).

IMG_1886

fig.3 – Choix de la séance

Un clic sur une séance affiche un rappel de son contenu, comme sur le site.

fig.4 - Contenu d'une séance dans l'application iPhone.

fig.4 – Contenu d’une séance dans l’application iPhone.

 

Il suffit de la choisir et de revenir à l’écran de départ. Au démarrage, on entend les messages vocaux du type « prochain intervalle : 1 mn, lent ». Il suffit de se laisser guider.

La session est alors considérée comme une activité Runtastic normale.

Il n’est pas obligatoire de respecter à la lettre les dates données dans la semaine. J’ai même commencé le plan en avance d’une semaine. Et préféré faire la première session le mardi plutôt que le mercredi. Le planning indique en rouge les séances manquées après la date fixée pour lesdites séances. Rien n’empêche de les rattrapper. Il est également possible de rattacher une sortie existante à une séance du plan à posteriori. Pour un débutant, ce n’est pas conseillé. Ca m’a surtout servi quand je n’avais pas Runtastic, pour mes sorties longues que je récupérais de mon GPS Garmin.

L’alternative

Notez que l’entrainement fractionné des plans payants n’a aucune différence avec ceux que vous pourriez programmer vous-mêmes en suivant mon tutoriel sur le sujet. C’est juste une version prête à l’emploi.

Rien ne vous empêche d’utiliser un des nombreux plans d’entrainement pour débutant que l’on trouve dans la presse spécialisée ou des sites webs.Dans le même genre que celui proposé par Runtastic, vous avez par exemple celui-ci un plan pour débutant très progressif ici.

Et ensuite ?

A la fin de ce plan, je cours bien 50 minutes, voire même une bonne heure, sans être essoufflé. Vous ne pouvez pas imaginer combien cela tient du miracle pour moi. Pas encore le déclic pour devenir un runner passionné mais le début d’une victoire. Je rappelle, à ceux qui n’aurait pas eu la curiosité de lire ma présentation, que j’ai détesté la course à pied pendant 45 ans.

Bien sur, ma vitesse moyenne sur la dernière sortie est de 7,8 km/h. Autant dire très faible. Les statistiques de Runtastic me rappelle ce jour là précisément. Je pesais alors 88 kg (28% de masse graisseuse), ce qui est encore très élevé. L’enthousiasme de ce résultat me pousse à enchainer un autre plan Runtastic un peu plus ambitieux : « 10 km en 60 minutes » soit 16 semaines pour gagner plus de 2 km/h.

Capture d’écran 2013-09-03 à 11.41.50

Ce plan contient d’autres types de séances : Longue distance, Tempo Run (intervalles un peu plus long) et Tests Course. Du classique pour ceux qui ont l’habitude des plans pour un objectif de chrono sur une course. Par contre, l’objectif reste théorique et non mesuré. Tous les entrainements se font encore au ressenti entre des allures « lente » et « rapide ». Cela en fait la suite parfaite du plan pour débutant.

A la fin de ce plan, au lieu de faire un « 10 kilomètres », ce pourquoi il me prépare, je fais carrément les 20 km de Paris. Je finis la course en 1h50, soit à peu près 11 km/h de moyenne, malgré une blessure aux adducteurs faite une semaine avant. Ma première course. C’était il y a un an. Je pesais alors 74 kg. J’ai arrêté mon régime alimentaire de 1600 kCal/jour à 72 kg.

Galvanisé par ce résultat, je décide de faire le semi-marathon de Paris en Mars 2013 et démarre le plan Runtastic « Semi-marathon en 1h50 ». Cette fois, bien sur, Runtastic spécifie des allures de travail et contrôle que l’on est bien dans la plage définie. Un message audio vous indique que vous devez ralentir ou accélérer.

Le fait est qu’à cette époque, je suis déjà mordu. Je découvre les entrainements d’Urban Running et abandonne le plan en cours de route pour lui préférer le coaching humain et ma montre GPS Garmin. C’est forcément un peu plus cher mais pour une passion, cela reste raisonnable. Mais ceci est une autre histoire.

Conclusion

Difficile d’être objectif, tant j’associe le suivi de mes deux premiers plans d’entrainement Runtastic à mon changement de vie et ma découverte du running. 2 fois 14 euros (plus l’abonnement Runtastic Gold et le prix de l’application en version Pro) pour une rédemption, ce n’est pas si cher. Comme expliqué, il est tout à fait possible de s’en passer avec un peu de patience. Reste que le contenu, simple à comprendre et à utiliser, est plutôt bien fait. Depuis, j’ai appris, lu et expérimenté mille choses sur l’entrainement en course à pied. Rien n’a jamais infirmé les principes de base des plans Runtastic. Et surtout la progressivité.

 

NOTE : Je précise que n’ai aucun lien professionnel ou économique avec Runtastic. Je continue d’y importer mes sessions mais n’utilise plus vraiment l’application. Cependant, s’ils pouvaient mettre en place un système de parrainage, ça serait sympa.

 

 

 

 

26 Comments on “Je débute un plan d’entrainement avec Runtastic

  1. Chouette article !

    J’utilise également Runtastic, et j’en suis hyper contente. Reste à démarrer la course à pied, mais pour l’instant, il me reste encore pas mal à perdre pour ne pas trop souffrir…

    Je suis contente de voir, par les yeux de quelqu’un qui les a essayé, que les programmes proposés sont adaptés et j’ai hâte d’essayer à mon tour.

    Sinon, je confirme ton impression : ayant moi-même perdu 35 kg, on finit (bien malgré soi) par inspirer d’autres personnes.

  2. Merci pour cet article ou je me retrouve complètement,

    dans le même cas que vous, j’ai perdu plus de 20 kg en passant de 100 à 79 kg en 5 mois pour 1,8 m.
    Je suis presque à mon objectif… voir mes abdos !!!
    J’utilisais Runtastic depuis 2010 pour le VTT (familiale), le ski et le parapente… je n’avais jamais couru de ma vie à bientôt 40 ans.
    Pour la course à pied c’est un client (qui vient de boucler l’Ultra trail du Mont Blanc … 168 km en moins de 40 h ), plutôt un extraterrestre, qui m’a dit essaye…. je n’avais jamais réussi à faire plus de 15 mn sur un tapis de course… puis finalement 5 km en bord de seine 6.5 10 jours plus tard et 8 km au bout de 5 essais, je vais donc m’acheter des vraies chaussures de trail pour moi car hors de question de courir sur le bitume alors que j’ai les bords de Seine à 200 m de chez moi dans les Yvelines.
    Je dois aussi répondre à l’admiration de mes proches : pour moi c’est Fitnext (régime sportif en ligne) et Runtastic outil indispensable à ma motivation (je suis un geek et j’assume) et surtout une motivation d’enfer……
    Runtastic est pour moi un outil indispensable et pour le moment je ne passerais pas sur une montre (j’ai un capteur cardio Bluetooth pour mon Iphone 5) je m’amuse même à faire Abdo et pompe avec les applications Runtastic depuis 15 jours.
    Votre blog m’a donné envie de faire une course, donc je ferais prochainement un cross de 12, 15 voir 20 kms.
    Très bonne idée le parrainage mais bon j’ai déjà converti au moins 20 personnes…
    Par contre 49 € l’abonnement Gold (même 35 en période de promo) c’est vraiment inutile, je recommande d’ailleurs à mes amis de rester en standard !

  3. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre blog que j’ai apprécié, j’ai un peu le même parcours que vous sans le surpoids, ni la cigarette. Je voulais donc réagir sur cet article (cela est bien la première fois que je réagis sur un article de blog 😐 ) pour faire un petit retour sur d’autres solutions, et oui elles existent !!!

    Je ne suis pas contre Runstatic que j’ai utilisé en version gratuite, tout comme Endomondo, c’est juste que je voulais préciser qu’il y a d’autres solutions moins onéreuses !
    Soyons clair, débuter la course à pied nécessite une sacrée motivation: 2 à 3 séances par semaine, à l’automne puis en hiver … il en faut du courage pour sortir de son petit nid douillé, chaud et sec, après une journée de travail. La motivation peut rapidement retomber malheureusement.

    Alors pourquoi ne pas regarder du coté myAsics ou miCoach (Adidas) ???
    Je n’ai pas testé l’appli de myAsics, mais j’ai vu leurs plans, ils sont comme tout plan (par contre il y a de sacrés conseils sur la course).
    J’ai par contre pas mal couru avec miCoach en adaptant mes propres séances car je trouvais le plan proposé un peu léger. J’ai apprécié au début… mais je me suis vite rendu compte que d’avoir une voix qui vous dit « plus vite » / « moins vite » me saoulait un peu !!! C’est un avis très personnel.

    Aujourd’hui, j’utilise mon cardio polar pour avoir des informations instantanées et un feed-back après. Et puis à partir d’un certain age, il faut bien faire attention à ne pas trop être dans le rouge au niveau du coeur. Quant aux plans polar, je n’arrive pas à comprendre ce qu’ils me proposent: trop élevés à mon goût.

    Après je serais tenté de dire à un débutant, qu’avant de se lancer dans un plan de 10k ou de semi (comme souvent), c’est de prendre goût à la course et de se faire plaisir. Il en est de même avec un plan de remise à la course: si la seule motivation est de suivre le plan à la lettre, c’est mal parti… C’est juste mon humble avis.
    Il n’y a aucune honte à alterner marche et course, à aller moins vite, moins loin que celui qui est devant vous, ne tenez pas compte des sarcasmes autour de vous, mais prenez du plaisir et très vite courir deviendra pour vous une nécessité !

    • Comme je le dis dans ma page « à propos », je n’ai bien sur pas l’intention d’être exhaustif sur les outils que j’utilise et encore moins objectif. Je relate mon expérience.
      Maintenant, oui il existe d’autres solutions. Mais je ne les connais pas.
      Je n’utilise quasiment plus Runtastic aujourd’hui, à part pour le suivi live et les encouragements dans les grandes courses. J’utilise essentiellement ma montre GPS Garmin et le site Garmin Connect. Et depuis peu le site DailyMile dont je parle dans ce blog.
      Quand aux plans d’entrainements, je suis depuis Janvier dernier dans une structure coachée avec des vrais humains. Sans oublier mon enseignement en auto-didacte de la technique du Chi-Running. Bref, tout ce que je raconte dans ce blog.

      Par contre, je n’aurais jamais mis les pied dans un club ou autre quand j’ai commencé. Donc mon témoignage valait pour les débutants. Pas mal de gens autour de moi demande comment j’ai commencé. J’ai donc pris le temps d’écrire ce que je leur raconte à chaque fois.
      Je n’ai aucun lien, sinon celui de client, avec Runtastic. C’est juste la première application que j’ai essayé et qui m’a convenu.

      Je n’ai pas dit à un débutant de se lancer dans un plan pour un 10K. Le premier plan que j’ai fait était effectivement basé sur du fractionné course-marche avec pour objectif d’arriver à courir 50 mn sans s’arrêter. C’était déjà un miracle pour moi. C’est uniquement pour ça que j’ai continué avec Runtastic. Mais il me semble que je suis assez clair dans mon billet. Je donne même un site pour un plan débutant similaire et gratuit.

      • Bonjour,

        J’avais bien compris tout cela et ma remarque n’était pas contre vous bien au contraire ! Ce que j’ai lu sur votre site m’a bien plu dans l’ensemble.

        Ma remarque était plus pour compléter votre article qui a le mérite de présenter un outil très fun. Mais je trouve cela cher pour ce que c’est, alors comme il y a d’autres solutions à coté, profitons-en pour les citer, non ?
        Il faut vraiment voir mon intervention comme un complément.

        Pour les plans de 10k et autres, c’était un avis.

        Après je suis comme vous : je préfère le contact humain ! Je n’ai jamais mis les pieds dans un club d’athlé mais après avoir testé ces 2 dernières années l’entraînement en groupe sur les prépa aux 20km, j’avoue qu’aujourd’hui je réfléchis beaucoup à entrer dans une structure coachée. Pas pour faire de la compétition, à nos ages c’est mort, mais pour progresser tranquillement en groupe. C’est plus motivant.
        A ce sujet, si un jour vous faites un petit retour sur Urban Running (ou sur a structure à laquelle vous participez aujourd’hui), je serais heureux de la lire.

        Bonne continuation, et au plaisir de vous lire.

        • J’avais également compris. Et les commentaires sont faits pour ça. Je trouve également que Runtastic revient cher pour du contenu pur. Mais comme je dis, vu ce que ça m’a apporté et ramené à mon budget « tabac » de l’époque, le retour sur investissement est bon.
          Pour Urban Running, c’est beaucoup plus cher. D’autant que j’ai également l’option Urban Challenge en plus (entrainement fitness en outdoor). Je les ai connu pour le semi-marathon de Paris et je suis resté. On prépare des compétitions à plusieurs avec des niveaux différents. Entre ceux qui sont à 3h pour le marathon et ceux qui veulent juste finir leur premier 10K. L’ambiance est terrible, à la fois studieuse et fun. Et on s’organise en parallèle des sorties en co-voiturage. Il n’est pas rare de voir les « bons » accompagner les débutants sur leur première course sur route ou leur premier trail.

          Alors cher, oui, mais, avec Urban Challenge qui remplace avantageusement un salle de sport où je ne mettrais jamais les pieds de façon assidue et vu la qualité des coachs fitness et des coachs Urban Running (Les plans sont préparés par Olivier Gaillard, consultant coaching de runners.fr), je ne regrette jamais mon abonnement. D’autant que ça fait 4 séances par semaine pour moi (2 fitness, 2 running).

          J’avais prévu d’en faire un billet mais au final je n’ai jamais pris le temps ou trouver un angle pour relater cette expérience sans que cela fasse trop « pub » ou « club » ou « secte » 🙂

          Merci pour votre intervention en tout cas.

          • Merci beaucoup pour ce retour, je vais regardé leur site Web.
            Par contre, Urban Challenge, pour les avoir fréquemment croisés et vus dans Montsouris et à Nanterre, ce n’est pas du tout mon truc. Vous avez un sacré courage pour les suivre. Bravo.

            Au plaisir d’échanger avec vous.
            Cordialement, F.

          • Je comprends pour Challenge. J’ai pensé ça aussi jusqu’à il y a quelques mois. D’ailleurs je m’entraine à Montsouris en général.
            Mais pour le trail, il fallait que je fasse plus de Préparation Physique Générale donc je me suis forcé. Et au final, j’aime bien en baver pendant une heure non stop. C’est sur que ça rappelle des mauvais souvenirs d’armée 🙂 Mais le progrès sont là.

  4. Bonjour, commen t avez-vous fait lors des jours de pluie en débutant l’entraînement dans le but d’atteindre les 50 mn …à l’époque ✌
    Et MERCI pour le partage de votre expérience via ce site !

    • Quand on habite Paris, si on n’aime pas courir sous la pluie, on change de sport 🙂 Ou alors on fait du tapis, mais moi les trucs de hamster, à part chez le kiné, ce n’est pas trop mon truc. Donc j’ai acheté un truc imperméable léger chez Decathlon et je me suis mouillé. J’ai même couru sous la neige alors … Franchement, à part sous de grosses averses, courir sous la pluie et mon désagréable de de courir en pleine canicule. Parallèlement, quand je prévos une sortie vélo, s’il pleut je l’annule. Mais jamais pour la course à pied.

      • Merci c’est pile le point de vue qui correspond à ma motivation !

  5. Bonjour,
    Votre blog est très sympa et très motivant.
    J’utilise aussi runtastic et j’ai commencé récemment le plan d’entrainement pour perdre du poids suite à trois enfants. Je ne parviens pas à paramétrer pour que le coach vocale me dise quand changer d’allure, je suis obligée de regarder mon téléphone en permanence ce qui est très contraignant. Pourriez vous me dire comment vous avez fait ?
    Par avance merci
    Steph

    • Je n’ai rien fait de spécial (à l’époque, je précise que c’était il y a deux ans), à part monter le son. Vous utilisez quelle version (quel smartphone ?).

    • En fait j’ai trouvé la réponse simple : le coach vocal fait partie des fonctions de la version PRO payante (4,99 euros). J’aurais du m’en souvenir, désolé.

  6. Bonjour,

    Merci pour ce blog trés intéressant.

    Je dois absolument perdre du poids (110Kg pour 1,8M) et je me suis donc mis a faire du tapis de course le midi au bureau.

    Pendant des années je detestais courir mais je ne sais pour quel raison cela me plait énormément maintenant, je reviens surtout plus zen au bureau aprés une bonne séance.

    Je voudrais faire un suivi de mes activités j’ai donc téléchargé runtastic mais lors de ma derniere séance sur le tapis cela n’a pas enregistré les données (distance, vitesse etc…), je présume qu’il faille utiliser un autre accessoire ?

    Est ce que celui la suffit : https://www.runtastic.com/shop/fr/runtastic-bluetooth-smart-combo-heart-rate-monitor

    ou dois je directement prendre celui ci ? : https://www.runtastic.com/shop/fr/runtastic-orbit

    • A ma connaissance, Runtastic n’enregistre la distance (donc la vitesse) qu’avec le GPS du smartphone. Donc ce n’est absolument pas adapté au tapis. A moins qu’il y ait un mode qui se branche sur un podomètre/accéléromètre comme les trackers d’activité comme l’Orbit de Runtastic mais la mesure ne sera pas vraiment précise pour un vrai entrainement course.. J’ai personnellement le Withings Pulse dont je parle sur ce blog. Vous pouvez aussi, si vous avez un iPhone 5S ou plus, utiliser des applications de tracking d’activité comme Runtastic Pedometer. L’iPhone 5S (ou d’autres smartphones à vérifier) possède un processeur spécialisé pour ça. Les accessoires Bluetooth comme les ceintures cardio (30 Euros chez Decathlon) fonctionnent avec Runtastic mais je ne crois pas qu’il existe un podomètre externe fiable (comme celui de Garmin) qui se branche sur l’appli. Enfin, pour être complet sur la course Indoor, c’est aussi avec un accéléromètre que les montres GPS comme la TomTom Runner ou la Garmin Fenix, extrapole la distance et la vitesse sur tapis. J’ai toujours vu un écart assez important avec l’écran du tapis lui-même. En conclusion, pour l’application Runtastic dont je parle, il faut courir DEHORS 🙂 Moi le tapis c’est uniquement chez le kiné.

      • Merci pour ta réponse,

        Bizarre pour runtastic car je peux bien choisir l’activité « tapis de course » … du coup il doit bien exister un accessoire permettant d’indiquer les valeurs…

        et je ne cherche pas a faire de la « vraie » course, pour l’instant mon objectif est de pouvoir courir régulièrement sans avoir l’impression de « mourir » 😉 et de perdre du poids.

        • J’ai bien compris ton objectif. J’ai bien fait de la wii-fit moi quand j’ai commencé à vouloir « me sauver la vie ». J’espère que tu auras quand même un jour envie de courir dehors. Parce que perdre du poids est une chose mais se stabiliser sans être au régime en permanence, je n’y crois pas. Ca ne marche pas pour moi. Je le vois dans mes coupures sportives annuelles : 3 semaines d’arrêt = 3 à 4 kg en plus. Même en ayant conscience de tout ce que je mange. Alors d’avoir transformé l’exercice « course à pied » en passion me permet de conserver la forme que j’ai retrouvé il y a 2 ans et demi maintenant.
          Pour le choix d’activité dans Runtastic, je ne sais trop quoi dire. Je vais regarder ça de plus près.

  7. Bonjour,

    Je viens de télécharger l’application runtastic et j’ai crue lire qu’ils m’abonnais d’office à l’application à auteur de 2.90€ par mois après 8 jours d ’essaie mais je ne veux pas de cette application j’ télécharger cela gratuitement, je ne veux donc pas d’un abonnement, je n’ai trouvée aucun moyen de contacter l’application.

    Est-elle vraiment payante ?

    • Abonner d’office ? C’est bizarre comme pratique. Il faut distinguer deux choses payantes :
      – l’application PRO qui offre plus de fonctions que la version gratuite et pas des moindres : le coach vocal, les parcours, la connectivité à un cardio-fréquencemètre Bluetooth (comme ceux de Decathlon à 19 ou 30 euros), les entrainements fractionnés, la connection à une « smartwatch » … Voir le détail là : https://www.runtastic.com/fr/apps/runtastic. Cette version vaut 4,99 € une fois pour toute.
      – l’abonnement GOLD qui, à mon avis, n’apporte pas grand chose. J’ai résilié le mien d’ailleurs.
      Ayant l’application depuis longtemps, je ne saurais dire s’ils ont changé quoi que ce soit dans leur système d’inscription mais rien ne l’indique sur le site.
      De toute façon, par principe, refuser tout « abonnement » proposé systématiquement.

  8. jai acheté l’entrainement « Perdre du poids » à 20euros environ ils mon bien prélevé je vien de le fair et voir le prelevement déjà ! mais je ne vois pas l’entrainement sur mon portable ny sur lordinateur ca napparais pas est ce que quelqu’un saurais me diriger et m’expiquer svp

    • Il vaut mieux contacter leur service client.
      Ils ont vraiment un programme « Perdre du poids » ? Mais on ne perd jamais de poids rien qu’avec le sport.

  9. Bonjour!

    En mars dernier, j’ai acheté le plan d’entraînement courir 50 minutes. Cependant, j’ai été malade 2 semaines en avril et j’ai dû arrêter mon entraînement. Ne trouvant aucun bouton pour recommencer mon plan, je l’ai effacé. Je croyais ensuite pouvoir le recommencer, étant donné que je l’ai quand même payé 21$, mais non! Il est introuvable sur mon Android. Vous avez une idée de la solution? Je suis bien embêtée.

    Sinon, vous auriez un programme gratuit débutant à me conseiller? Endomondo, c’est bien?

    Merci et bravo pour votre site!

    • Je n’utilise plus Runtastic. Mais ils disent quoi au service client ?

  10. Comment fait on pour supprimer un plan d’entraînement que j’ai abandonné pour un autre?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Strava de J.G.