#BostonStrong, un hashtag qui a fait courir le monde entier

Parce que le running ce n’est pas qu’un sport mais aussi une communauté, les coureurs du monde entier ont été sensibles à ce qui s’est passé lors du Marathon de Boston 2013.

Bien sur ce qui devait être visé, on en sait encore rien à l’heure où j’écris, était surtout l’évènement international plus que la discipline elle-même. Mais les pratiquants de ce sport, en particulier aux Etats-unis, avaient besoin de rendre hommage à leurs pairs passionnés, victimes de cette horreur.

Certain qu’il devait faire quelque chose de spécial, comme beaucoup d’entre nous, le bloggueur californien de pavementrunner.com va lancer une belle initiative à travers le monde, via les réseaux sociaux. Il lance le hashtag #BostonStrongSF (pour San Francisco) en demandant aux gens de faire de même avec leur ville.

Il s’agit de commémorer, une semaine après le drame, en courant tous ensemble au même moment une distance de 5km. En partant tous en même temps, tout le monde devrait être arrivé pour la minute de silence générale aux Etats-unis, à 2h50 heure locale de Boston. 123 villes, essentiellement américaines, répondront à l’appel.

Une poignée d’expatriés américains à Paris se chargent de faire cela chez nous, à l’initiative d’un certain Bryan Pirolli. Et par la magie de Facebook, je serais au courant quelques heures avant. Suffisamment tôt pour y participer comme quelques 150 personnes se donnant rendez-vous à Bastille à 19h. Nous courons donc le long de la Seine en direction de la Concorde, en arborant les rubans bleu et jaune, couleur du Marathon de Boston cette année. L’ambiance est bonne, la communauté se sent bien, se rassure et a l’impression de faire un pied de nez à la barbarie.

Bien sur, ce n’est rien. Ce ne sera pas assez important pour intéresser les grands médias. Mais les personnes présentes sont heureuses d’avoir vécu ce petit bout de partage d’émotion.

Et puis courir sur les quais de la Seine, en fin d’après midi, sous un soleil printanier, à traverser parmi les plus belles cartes postales de la capitale, ça ne peut pas être désagréable.

On en profite pour découvrir deux « partenaires » sympathiques de cet événement quasi-spontané.

Le premier est Jogg.in, une startup qui veut lancer une plateforme favorisant les relations entre les runners et les associations en partant du constat qu’il faut développer en France ce qui se fait beaucoup plus dans les pays anglo-saxons : les coureurs qui courent et oeuvrent pour une cause. Chez nous, seules quelques grandes associations ou celles qui ont des passionnés de course dans leur staff font cela. Nous reparlerons surement de Jogg.in.

Le deuxième est Bob’s Cold Press qui offre à tous les participants un délicieux jus de fruits à l’arrivée : citron, menthe, gingembre, pomme et épinards.

Le groupe se sépare après quelques photos. On y gagne quelques amis facebook au passage.

Belle expérience. J’ai déjà dit combien j’aimais ce sport ? Ah oui, c’est vrai, j’en ai fait un blog.

 

 

Liens :

Le Blog PavementRunner à l’origine du projet

La page Facebook de #BostonStrongParis

Jogg.in

Bob’s Cold Press

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Strava de J.G.