[Test/Concours] MTT IDEAL : un smartphone durci à l’épreuve du trail (à gagner)

Pour changer un peu, la société toulousaine Adar Telecom, spécialiste des smartphones durcis dans le domaine professionnel, essentiellement le bâtiment ou les sports extrêmes, me propose de tester le premier modèle de leur gamme MTT #BEYONDLIMITS, destinée au grand public, le MTT IDEAL. Ayant eu quelques déboires par le passé avec mes smartphones pendant les trails, je m’empresse d’accepter ce test pour voir si je trouve enfin le bon compagnon de mes courses. J’en attends, naturellement, une robustesse exemplaire, une résistance aux intempéries et une autonomie adaptée aux longues distances. Bien sur, j’ai fait comme d’habitude et j’ai essayé d’aller plus loin dans mon essai de la bête.

Sommaire :

Le contenu du package est standard

Le contenu du package est standard

Côté geek du matériel ?

Si, comme c’est mon cas, on bosse dans les télécommunications et les nouvelles technologies, il y a des chances que l’on soit entouré de super experts du marché des smartphones. Quand on ne l’est pas soi-même. Loin d’être accroc au sujet, préférant juger l’usage réel que les spécifications sur le papier, j’ai fait le tour de mes collègues et ai aussi recueilli l’opinion de mon fils, Androidomane depuis plusieurs années. J’ai eu rapidement un avis « geek » sur l’appareil en question. Disons le tout de suite, on n’est pas dans le haut de gamme dernier cri.

En lançant l’application CPU-Z, j’ai toutes les informations sur l’intérieur de la bête. Le chipset est un Mediatek MT6735 1,44 Ghz à 4 coeurs. Autant dire un chipset dédié aux smartphones entrée de gamme, qui plus est, en 2015. Inutile de venir le comparer aux derniers Samsung, LG ou autre Huawei. La plupart des modèles de ces marques sont équipés d’architecture à 8 coeurs.

Pour autant, sur les applications courantes de réseaux sociaux ou de tracking de sport, je n’ai pas remarqué de lenteur particulière. Pour du gaming de haut vol, vous risquez d’être un peu court. Je ne parle pas de « puzzle games » à la Candy Crush qui marchent très bien.

L’écran de 5 pouces a une résolution HD de 720 x 1280 pixels. Ce n’est certes plus une spécification actuelle dans le haut de gamme. On dispose par contre de 3 Go de RAM et 32 Go de stockage en interne. Ce qui reste pas mal pour du standard. Le stockage est extensible par carte SD jusqu’à 64 Go supplémentaire.

La version d’Android 6 livrée est « stock », c’est à dire brute et sans surcouche logicielle de la marque. Là encore, on n’est pas chez Samsung et autres. Mais ce n’est pas un frein. La personnalisation faite par la marque tient à quelques applications classiques pré-embarquées de Runtastic à Instagram, en passant par une fonction SOS et une application dite « Push to talk » (ou Talkie Walkie).

A l’allumage on se retrouve devant un fond d’écran avec le logo très « super héros » de la marque. En bon fan de comics, j’adore.

Android 6 Stock

Android 6 Stock

Pour les traileurs photographes ?

L’appareil photo n’est surement pas son point fort. La caméra principale fait 13 Megapixels et la caméra frontale pour les « selfies » 5 Megapixels. Et bien sur pas d’optique sophistiquée comme sur les modèles haut de gamme récents. A l’heure où beaucoup de gens choisissent leur mobile en fonction de ça, ces caractéristiques un peu datées pourraient freiner.

Personnellement, j’utilise en trail un appareil baroudeur dédié (le génial Olympus Tough TG-3). Mais mon iPhone 6 avec ses appareils 8 Mpix et 1,2 MPix en selfie fait encore de très belles photos. OK le capteur de l’iPhone 6 est top, la résolution ne fait pas tout. Et il a plus de 2 ans. Et force est de constater que le MTT ne tient pas la comparaison. Surtout en faible luminosité. Maintenant, en situation normal de jour, cela pourra suffire à la plupart pour des clichés à partager sur les réseaux sociaux.

De nuit, iPhone 6 sans flash

De nuit, iPhone 6 sans flash

De nuit MTT IDEAL, sans flash

De nuit MTT IDEAL, sans flash

iPhone 6 , appareil principal

iPhone 6 , appareil principal

 

MTT IDEAL - Appareil principal

MTT IDEAL – Appareil principal

iPhone 6 - Selfie

iPhone 6 – Selfie

MTT IDEAL - Mode Selfie

MTT IDEAL – Mode Selfie

 

 

L’autonomie pour le traileur

La batterie de 3000 mAh est, par contre, digne des modèles supérieurs actuels. Sans utiliser le Bluetooth, mais avec la recherche de wi-fi activée, j’ai tenu presque 3 jours sans recharger. Rassurant pour les ultra-traileurs. D’autant que vu le % de batterie, non négligeable, pris par la recherche wi-fi dont vous n’avez que faire en trail, on doit pouvoir aller plus loin. Avec le Bluetooth activé pour ma montre Suunto et mon auto-radio, je tiens quasiment 2 jours.

Le MTT IDEAL dispose des capteurs courants : accéléromètre, proximité, luminosité, boussole et magnétomètre. Il a bien sur un GPS mais pas de gyroscope.

Une fois bien étalonnée, une application boussole téléchargée du Play Store et c'est parti pour l'aventure.

On trouve facilement des applications de boussole sur le Play Store. Il faut bien sur bien étalonner l’appareil.

Dans la partie télécommunication pure, on apprécie la possibilité d’avoir deux cartes Sim. Même si vous devez choisir entre une deuxième SIM et une extension mémoire SD. Et pour ce que j’en ai vu, je n’ai eu aucun problème en 4G.

Du strict point de vue de l’appareil, nous sommes donc dans une entrée de gamme très bien fini.

MTT = Mobile Tout Terrain

On va clairement dire que ce n’est pas un produit adapté aux geeks. Mon fils ne l’échangera pas contre son Huawei Mate 9 qui m’a couté un rein. Mais il n’emmènera pas non plus son précieux dans la gadoue de ses sorties VTT. Rappelons que le principal atout du MTT IDEAL est qu’il est ce que l’on appelle un mobile durci, avec sa coque anti-choc  et sa vitre Gorilla Glass 3(tm) réputée inrayable. Ajoutons le design « Soft Touch » en néoprène qui lui donne tout de suite un aspect « outdoor » rassurant et une bonne tenue en main. Sans oublier des vis chromées du plus bel effet.

La coque néoprène "Soft Touch" très agréable.

La coque néoprène « Soft Touch » très agréable.

Il respecte également la norme IP68, donc une étanchéité jusqu’à 1 m de profondeur et une résistance à la poussière. A condition de bien positionner les différents caches protégeant les connecteurs USB, mini-jack ou encore le logement pour carte SIM/SD.

Après avoir shooté dedans à coup de pied, avoir testé une chute de hauteur d’homme sur le béton, l’avoir trempé dans une bassine et l’avoir trimballé en sortie longue sous la pluie et dans la boue, je pense que, pour mon utilisation en trail, la robustesse de l’engin me va tout à fait. Je me rappelle avoir noyé mon iPhone, après 8 h de course sous la pluie, alors qu’il était au fond de mon sac à dos. Depuis je mets mes smartphones dans des coques anti-chocs étanches, aussi affreuses que lourdes et peu pratiques. Le MTT IDEAL, avec ses 180g, est certes un peu plus lourd qu’un smartphone classique, mais il est assez fin et rassurant.

Les vis chromées pour un look bien outdoor.

Les vis chromées pour un look bien outdoor.

Et le GPS ?

Pour une utilisation en running ou une autre activité outdoor, il convient de regarder ce que donne le GPS. D’autant que la marque Mediatek ne m’a pas laissé que de bons souvenirs dans mon ancienne montre Garmin Fenix 2.

Le temps de GPS fix, l’accrochage des satellites, est plutôt bon. Moins d’une minute par temps nuageux/pluvieux dans un bois. J’ai connu pire sur des montres GPS. La précision dépend à la fois du smartphone et de l’application. Je me suis amusé à faire une sortie en forêt, par mauvais temps, avec, d’un côté, ma Suunto Ambit 3 Peak et de l’autre, Runtastic sur le MTT IDEAL. Forcément, je vois des différences. Et ce n’est pas seulement du au fait que Runtastic n’a relevé que moitié moins de points que la montre.  Au final, j’ai quand même 1km de moins que sur la montre (sur 15 km) ce qui donne des moyennes qui n’ont rien à voir. Ceci dit, je le répète, mon test est autant « Runtastic versus Suunto » que « GPS du smartphone versus GPS de la montre ».

 

Trace en forêt par ciel couvert - Sunnto Ambit 3 Peak

Trace en forêt par ciel couvert – Sunnto Ambit 3 Peak

La même vu par Runtastic sur le MTT IDEAL

La même vue par Runtastic sur le MTT IDEAL

Traces GPS comparées Suunto Ambit 3 / Runtastic-MTT IDEAL

Traces GPS comparées Suunto Ambit 3 (rouge) / Runtastic-MTT IDEAL (bleue)

SOS et Talkie Walkie

Si le dossier de presse parle de fonctions SOS et Talkie Walkie, nous sommes bien sur en présence d’applications Android pré-installées. Un rapide coup d’oeil sur le Google Play Store vous montrera que ces deux types d’applications sont légions, y compris gratuitement.

Coincé à l’écran d’entrée de « SOS » par une demande de mot de passe, une doc sur la page facebook de MTT me donne l’information (C’est « 1122 » par défaut). Entre temps, j’ai passé quelques jours à déclencher l’alarme involontairement ne pouvant la paramétrer. Et ça fait un son de sirène à l’ancienne très fort. Effet garanti dans la rue ou dans les couloirs de mon boulot. A éviter en ces temps d’inquiétude quand on habite Paris.

Pour le test, j’ai mis la sensibilité au maximum. L’application vient clairement du monde des chantiers, marché habituel de la marque MTT, et on parle donc de 3 modes de PTI pour « Protection de Travailleur Isolé » (ou Protection du Traileur Isolé dans notre cas). Les modes sont « Vertical 45° » qui permet de détecter que vous êtes immobilisés en position horizontale ou presque, « Chute » et « Immobilité ». Le mode « Chute » m’a permis de tester à la fois la solidité de l’appareil et l’alarme. Pas de problème, ça fonctionne bien. Attention à bien paramétrer la sensibilité pour éviter les déclenchements intempestifs. Quand l’alarme se déclenche vous avez un délai paramétrable pour annuler l’alerte. Sinon cela envoie un SMS et/ou un appel vocal aux numéros d’urgence que vous avez spécifier, jusqu’à 5 numéros. Pratique en montagne. Il existe un paramètre « bouton d’urgence » dont je n’ai pas saisi le fonctionnement. Je n’ai pas vu de widget ou autre pour utiliser ce mode.

Dans le même ordre d’idée, l’application de « push to talk » permet de transformer votre smartphone en radio en utilisant la 4G. Le problème étant que pour communiquer avec un réseau, il faut que tout le monde ait la même application. Ce qui se comprend tout à fait dans une équipe de chantier mais cela limite son utilité dans le grand public. On peut imaginer l’emploi d’une telle application dans un groupe en montagne.

Je n’ai pas pu pousser le test plus avant, n’ayant jamais reçu de SMS de confirmation m’indiquant que j’avais réussi à m’inscrire (à quoi d’ailleurs ?). Si le sujet vous intéresse, vous pouvez aller voir le site de l’éditeur de l’application WeIN : http://www.ptttalk.com/ptttalk/

Le Prix ?

On pourrait trouver que 299€ est un peu cher pour un smartphone de cette gamme, à l’architecture technique datant de 2 ans. Même si on rappelle que le prix que vous payez en choisissant une offre subventionnée de votre opérateur n’est qu’un crédit déguisé et n’est donc jamais le prix total. Certains geeks me font remarquer que l’on trouve ce genre d’appareil moins cher sur des sites chinois à un prix nettement inférieur. Soit.

On peut s’amuser, mais ça n’a qu’un interêt limité, à le comparer à une des stars du marché Android actuel, le Galaxy S7 de Samsung. Avec sa batterie également de 3000 mAh, son appareil photo haut de gamme, son verre Gorilla Glass, son étanchéité IP68 et son superbe design, sa définition de 2560×1440, son écran superamoled, on est plutôt dans un prix nu avoisinant les 550€. Sans la coque anti-choc et la « soft touch » en néoprène. Je rappelle qu’on n’est clairement pas du tout dans la même cible.

Pour être complet, les entrées de gamme des grandes marques, par exemple le P8 Lite de Huawei, ayant sensiblement les mêmes spécifications, mais un chipset plus puissant, sont aujourd’hui disponibles en dessous de 200€. Mais ils sont fragiles et moins autonomes.

Vu la qualité générale et son atout principal de résistance, il devrait séduire plus d’un accroc des activités outdoor même à ce prix.

Conclusion

Au final, si vous êtes de ceux qui ne gardent pas la vitre de leur smartphone en un seul morceau plus de 15 jours après l’avoir acheté, si vous ne cherchez qu’un appareil très fiable avec une bonne autonomie et que vous n’avez pas besoin d’avoir le dernier cri, le MTT IDEAL reste une bonne option. Dommage que l’on ne trouve pas ce modèle dans les offres subventionnées par les opérateurs.

Il ne remplacera pas ma montre Suunto Ambit 3 Peak pour les mesures, mais tout le monde n’est pas aussi geek que moi. Et le téléphone fait partie du matériel de sécurité obligatoire dans la plupart des courses. Le MTT IDEAL porte bien son nom pour les baroudeurs et les montagnards.

Il devrait donc m’accompagner dans mes prochains trails et mes randos et c’est bien là l’essentiel.

Les plus

  • Vraiment très solide
  • Look outdoor/super-héros plutôt réussi
  • Verre Gorilla Glass 3(tm) inrayable
  • Etanche à 1m jusqu’à 30 minutes d’immersion et résistant à la poussière (norme IP68)
  • La coque Soft Touch en néoprène est très agréable et sécurisante
  • Autonomie de la batterie 3000 mAh (en enlevant wi-fi et Bluetooth, on a vraiment plusieurs jours devant soi).
  • 32 Go de stockage interne, 3 Go de RAM
  • Dual Sim
  • Application SOS

Les moins

  • Poids non négligeable (180g)
  • Electronique interne d’entrée de gamme et datant de 2 ans. Même si Android 6 tourne bien dessus.
  • Résolution de l’écran un peu dépassée.
  • Appareil photo pas au niveau des standards actuels.
  • Précision du GPS un peu limitée pour les applications de running.
  • Interêt de l’application Talkie Walkie pas évident pour le grand public.
  • Application SOS pas facile à paramétrer au niveau sensibilité pour éviter les déclenchements intempestifs.
  • Pas de documentation précise sur les applications, il faut aller les chercher sur la page Facebook de la marque.

Petit regret personnel : pour en faire mon partenaire idéal dans toute ma pratique sportive, j’aurais apprécié un support du protocole ANT+ intégré. J’aurais pu connecter mon home-trainer et mes applications compatibles ANT+ FE-C pour programmer mes séances de vélos. Mais là je chipote même si cette norme n’est plus une exception dans le monde Android.

Le MTT IDEAL est vendu sur le site de la marque https://www.mttmobiles.com au prix de 299 €.

Retrouvez MTT MOBILE sur Facebook, Twitter, Instagram et Pinterest 

Et si vous voulez un avis plus « geek hi tech », le blog Double Geek fait aussi un test complet (et un concours). On a sensiblement le même avis.  C’est par ICI.

Le Concours : gagner un MTT IDEAL

Préambule

Le DAS, abréviation pour Débit d’Absorption Spécifique (SAR = Specific Absorption Rate en anglais), indique les radiations ou rayonnement d’ondes électromagnétiques qu’émet un téléphone mobile. En effet, lorsqu’on passe un appel, le téléphone émet des ondes électromagnétiques grâce à son antenne omnidirectionnelle afin de trouver une antenne relais pour communiquer avec un interlocuteur. Le DAS correspond alors à la puissance des ondes sur le corps humain. Cette valeur est exprimée en W/kg, ce qui veut dire qu’elle peut donc nous renseigner sur l’éventuelle « nocivité » du mobile.

La question

Pour participer au concours, je vous demande de répondre à la question suivante : Dans les spécifications techniques, quel est la valeur en W/Kg du MTT IDEAL ? La réponse se trouve sur le site de la marque : https://www.mttmobiles.com

Vous pouvez ensuite poster votre réponse via le formulaire de contact en spécifiant « Concours MTT IDEAL » comme thème. PAR ICI.

J’effectuerai ensuite un tirage au sort le dimanche 26 février à 20h pour donner le résultat dans la foulée.

Avertissement : Si pour une raison qui leur appartient, MTT IDEAL ou Endomorfun ne sont plus en mesure de fournir l’appareil à gagner après le concours, ni la marque, ni le site endomorfun ne sauraient compenser le prix de quelque façon que ce soit. Ce concours est libre et sans obligation d’achat.

 

5 Comments on “[Test/Concours] MTT IDEAL : un smartphone durci à l’épreuve du trail (à gagner)

  1. bonjour
    merci pour ce concours j’espere avoir une chance
    je croise les doigts

  2. C’est sur qu’il y avait une place à prendre sur ce marché !
    Merci pour les test et le concours 😉

  3. Mon mari a déjà un mtt ils sont super comme téléphone et c’est vrai que j’aimerais le gagner aussi
    Très bonne place à prendre sur le marche des telephone

Répondre à Luca Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Strava de J.G.